La prière de l'Aid et le confinement : manière d'accomplissement et bienséances.

 La louange est certes à Allah seul et sans associé et que le salut et les bénédictions d'Allah soient sur le seau des messagers et des prophètes Mohammed (صلى الله عليه وسلم)

 Nombreux (ses) sont ceux et celles qui s'interrogent ces jours-ci sur le statut juridique de la prière de l'Aid à domicile et sur la manière de son accomplissement

Seul, en famille ou même avec des amis.

J'ai tenté par ce modeste travail de projeter la lumière sur cette question récente qui correspond à une situation bien particulière et qui est relative à un contexte que nous vivons aujourd’hui.

J'implore Allah seigneur des mondes de m'aider à la réalisation de ce projet, tout en l'invoquant que cet effort soit voué à lui exclusivement, et qu'il soit utile et bénéfique pour les musulmans.

 Tout d'abord, il faut savoir qu’en islam, il existe 3 fêtes reconnues religieusement : la fête de l'Aid correspondant à la fin du jeune du mois de ramadan, la fête de sacrifice, et une fête hebdomadaire qui n'est autre que le jour de vendredi. Ces 3 fêtes sont célébrées chacune par une prière.

 Mon approche est concassée aujourd'hui aux questions relatives à la prière de l'Aid correspondant à la fin du jeune du mois de ramadan.

 1) Quelle est le statut juridique de la prière de l'Aid qui correspond à la fin du jeune du mois de ramadan ?

 3avis :

 1er avis : c'est une obligation solidaire

2ème avis : une obligation individuelle

3ème avis : c'est l'avis de la majorité : sunna fortement recommandée

2) Qui est concerné par la prière de l'Aid ?

Contrairement à la prière du vendredi, la prière de l'Aid concerne le voyageur, le résident, (certains savants) les femmes... Excepté le malade, où celui qui s'occupe du ou des malades...

3) Peut-on la faire à domicile ?

Il faut tout d'abord savoir que certains savent considèrent qu'il est répréhensible de la célébrer à la mosquée sauf en cas d'impératif (intempéries, insécurité...)

Dans notre situation (confinement) nous avons la dérogation religieuse de la faire à domicile) du moment où la majorité des savants s'accordent de dire que c'est une prière non obligatoire.

Attention : il ne faut pas la mettre au même statut que la prière de vendredi ni des 5 prières obligatoires.

Nous devons la faire sans le prône (prêche)

C'est L'avis de certains savants.

Le prêche n'est pas obligatoire pour certains savants même dans les conditions normales.

Le prophète (صلى الله عليه وسلم) autorisa celui qui fait la prière de l'Aid de se lever et de partir. Il dit dans un hadith validé par ibn Hiban et Ibn Atourkoumani.

" nous prononçons le prêche, que celui qui veut s'asseoir pour le discours qu'il s'assoie, et celui qui veut s'en aller qu'il s'en aille"

Traduit par mes soins

Une personne qui se contente de faire les 2 rakaas derrière l'imam dans les conditions normales, sa prière est valide.

Remarque importante :

Vu la situation que nous vivons aujourd'hui, il est conseillé de célébrer la prière de l'Aid avec 4 ou 5 personnes (y compris l'imam) dans les mosquées.

Comme il est possible de suivre uniquement le prêche en live derrière les écrans, sans faire la prière en live.

4) Peut-on la faire individuellement ou en groupe ?

Une personne qui se retrouve seule peut faire la prière toute seule.

En cas où on est au moins 2 personnes, ça serait plus que souhaitable de la faire en groupe.

5) Est-ce que La femme (ou la fille pubère) peut la faire toute seule ?

 La femme peut célébrer la prière de l'Aid toute seule, comme elle peut la diriger en groupe (un groupe de femmes peut désigner une femme imam) c'est autorisé par certains savants (Tabbari et chafiites)

6) Quel est son Temps d'accomplissement ?

Son temps légal débute à 15 minutes environ après le lever du soleil et il s'étend jusqu'au zénith (début de la prière de Dhohr)

7) De combien de rakaas est-elle constituée ?

 Elle s'effectue à voix haute ou à voix basse ?

Elle s'effectue à voix haute 

8) Comment l'effectuer ?

  1. A) c'est une prière sans adhan (on ne fait pas l'appel à la prière de l'Aid)
  2. B) c'est une prière sans faire le rappel (sans iqama)
  3. C) la prière

* nous commençons notre prière par la proclamation de la grandeur d’Allah : dire 7 fois Allahou Akbar l'une après l’autre (y compris le takbir de sacralisation. : takbir de l'ouverture de la prière. En levant les 2 mains dans la première (comme dans les prières habituelles)

* Dans la 2 rakaa on dit 5 fois Allahou Akbar (sans compter celle qu'on la fait une fois on se redresse après la 2 prosternation)

C'est L'avis des malikites.

Les chafiites, considèrent 8 fois le nombre de proclamation de la grandeur d'Allah dans la première rakaa et 6 fois dans la deuxième (y compris celle d'après la 2ème prosternation) Ibn Al Moundhir compte 12 avis, mais on se contente d'évoquer les plus notoires.

* lire la Fatiha

* lire une sourate ou une partie d'une sourate.

La majorité des savants estiment qu'il est plus méritoire de réciter la sourate de Sabbih (sourate 87) dans la 1ère rakaa et sourate al Ghachiya (sourate88) dans la 2ème rakaa

Quant aux chafiites, ils recommandent de lire dans la 1ère rakaa sourate Qaf (sourate 50) et la sourate la lune (54) dans la 2ème rakaa.

* faire le reste de la prière comme dans les prières habituelles (inclinaison, prosternation... Etc)

* clôturer la prière par le salut final (dire Assalamou Alaykoum sur votre droite puis sur votre gauche).

9)Quelles sont les actes méritoires (bienséances à observer) pour mieux se préparer à faire la prière de l'Aid ?

1 - les savants s'accordent à dire que faire le Ghousl (le lavage rituel) est un acte recommandé (sunna du prophète (صلى الله عليه وسلم)

2 - se parfumer (acte recommandé par le prophète (صلى الله عليه وسلم)

3 - porter de beaux habillés (blanc de préférence), c'est recommandé.

4 - couper les ongles (acte de sunna)

5 - montrer de la joie et les biens faits d'Allah sur nous

6 - faire des visites familiales à commencer par les parents et les plus proches.

7 - envoyer des messages de félicitations aux frères et sœurs...

9 - proclamer la grandeur d'Allah (dire Allahou Akbar)

La majorité des savants estiment qu'on peut commencer à le faire à partir du moment où on sort de chez nous pour aller à l'endroit où se déroule la prière (dans notre situation chacun doit estimer le temps : si par exemple je fais 30 minutes d'habitude pour arriver au lieu de la prière de l'Aid je devrais faire la proclamation de la grandeur d'Allah 30 minutes avant la prière)

La traduction rapprochée du sens d'une partie du verset 185 chapitre 2 : « afin que vous complétiez le nombre et que vous proclamiez la grandeur d'Allah (dire Allahou Akbar) pour vous avoir guides, et afin que vous soyez reconnaissants »

O Allah, seigneur des mondes, si ce que je viens de dire est vrai, c'est de Ta grâce, et si c'est faux, c'est donc de moi et de Chaytane.

Tu es certes seul l'omniscient, l'omnipotent.

 

Écrit par le besogneux du pardon de son seigneur, votre frère Mohamed Laakri.